Camping près de Fort Boyard

Profitez de vos vacances en camping sur l'île d'Oléron pour réaliser un rêve d'enfant, celui de découvrir Fort Boyard ! Depuis le port de Saint-Denis d'Oléron ou de Boyardville, offrez-vous une croisière inoubliable et contemplez le colosse des mers sous toutes ses coutures. Émerveillement garanti pour les petits comme pour les grands !

Comment visiter le Fort Boyard ?

Malheureusement, le Fort Boyard ne se visite pas, du moins de l'intérieur...Vous pourrez cependant naviguer dans le Pertuis d'Antioche et approcher de très près les impressionnantes murailles du fort. D'avril à fin septembre, la compagnie Inter-Iles propose différentes formules pour admirer le Fort Boyard depuis la mer : petite balade d'une heure, croisière avec approche commentée du Fort et escale d'une journée sur l'île d'Aix ou La Rochelle, promenade avec tour du Fort Boyard et de l'île d'Aix... Si vous avez le pied marin, vous n'aurez que l'embarras du choix !

Depuis le camping Airotel Oléron, il vous suffit de rejoindre le port de Saint-Denis d'Oléron ou de Boyardville / Saint-Georges d'Oléron :

- Billetterie à Boyardville : sur le parking du port (derrière le marché) - Billetterie à St-Denis d'Oléron : à côté de la Capitainerie (départs en juillet et août uniquement)

La petite histoire de Fort Boyard

Au XVIIe siècle, Colbert, ministre de Louis XIV, envisage de faire construire une forteresse sur la mer pour renforcer les défenses de la rade de l'île d'Aix et de l'arsenal de Rochefort. Devant l'ampleur de la tâche, le projet est sans cesse repoussé et même le grand Vauban reste totalement décontenancé face à ce défi pharaonique.

C'est seulement au début du XIXe siècle que l'idée refait surface sous l'impulsion de Napoléon Bonaparte alors premier consul. Les travaux débutent en 1804 et s'achèvent en 1857 sous le règne de Louis-Philippe. Ironie du sort, en raison des progrès de l'artillerie permettant des tirs croisés entre Oléron et Aix, Fort Boyard devient très vite obsolète. Les Charentais l'appellent alors le "fort de l'inutile".

Après quelques années de service, il est finalement transformé en prison, notamment pour les communards et les détenus en partance pour les bagnes de Nouvelle-Calédonie... Au début du XXe siècle, il tombe à l'abandon et devient l'objet de convoitise de nombreux pillards (bronzes, canons, pièces de bois et de charpente, portes, fenêtres, volets...tout y passe !).

À la fin des années 1960, il sert de décor à quelques films avant d'accéder définitivement à la postérité en 1990 grâce à la diffusion du célèbre jeu télévisé, aujourd'hui exporté dans une une trentaine de pays. Une bien belle revanche pour le "fort de l'inutile" !

Le Fort Boyard en chiffres

- 2 400 m : distance entre le fort et l'île d'Oléron - 68 m de long - 31 m de large - 20 m de haut - 30 ans de travaux (durée cumulée) - 160 000 m3 (volume total de l'édifice) - 80 000 m3 de pierres de taille extraites des carrières de Crazannes