Gastronomie & spécialités de Charente-Maritime : on se régale à l'île d'Oléron !

Tous les vacanciers vous le diront : on ne reste jamais sur sa faim à l'île d'Oléron ! Un peu de salé, un peu de sucré, et surtout beaucoup de goût ! Voici un petit tour d'horizon des spécialités oléronaises qui font la renommée gastronomique de la Charente-Maritime.

marchés de l'île d'Oléron

Les huîtres Marennes-Oléron

Connues de très longue date, depuis l'époque romaine, les huîtres ont fait la réputation du Bassin de Marennes Oléron. C'est pour beaucoup la Rolls de l'ostréiculture hexagonale ! La raison de ce succès ? Les huîtres oléronaises bénéficient d'une technique d'élevage et d'affinage en "claires", des anciens marais salants transformés en bassins d'argile. Il existe quatre types d'huîtres Marennes-Oléron IGP : la fine de claire, la spéciale claire, la fine de claire verte et la pousse en claire. Ces deux dernières sont d'ailleurs les seules huîtres françaises à être distinguées d'un Label rouge.

Les moules de Bouchot

Les "Bouchots" du bassin Marennes-Oléron sont réputés à travers toute la région, et sont sans aucun doute les meilleurs moules que l'on puisse manger ! Elles sont cultivées sur de gros pieux en bois (appelés "bouchots") plantés sur l'estran, couverts et découverts par les marées. Elles se distinguent par leur saveur légèrement sucrée, leur chair généreuse et leur texture fondante. Après des vacances sur l'île d'Oléron, on revient généralement avec l'envie de se lancer dans la fabrication d'une éclade de moules, une recette typique de l'île d'Oléron. Plus difficile à réaliser qu'une assiette de moules-frites, mais tellement plus goûteux !

Les langoustines de la Cotinière

À Saint-Pierre-d'Oléron, le port de la Cotinière est le premier port de pêche artisanal de Charente-Maritime, connu et reconnu pour la qualité des produits débarqués à quai : bars, turbots, maigres, dorades, soles, céteaux, homards, crevettes... Mais la star de la Cotinière, c'est la langoustine, un mets très convoité sur les étals d'Oléron. Le mois d'avril annonce la pleine saison de ce crustacé à la chair tendre et savoureuse. Achetées vivantes et frétillantes, les langoustines sont cuites à l'eau bouillante, avec de gros sel, puis dégustées tel quel avec de la mayonnaise. On peut aussi les griller à la plancha, les rôtir au four ou les flamber à la poêle.

Le sel des marais d'Oléron

Le sel fait partie intégrante de l'histoire oléronaise, puisque les moines bénédictins de Cluny ont transformé les marais humides de l'île en marais salants au Ve siècle. Une tradition qui perdure encore aujourd'hui. Lors de votre séjour en camping, vous pourrez acheter du sel directement auprès des sauniers, notamment au Port des Salines à Grand-Village-Plage. Pendant l'été, on peut y voir le saunier récolter le gros sel et cueillir la fleur de sel, la fine couche de cristaux blancs qui se forme à la surface des marais salants. Cette fleur de sel n'est ni traitée, ni lavée, ni broyée après la récolte, ce qui lui permet de conserver ses propriétés et son goût très fin et iodé. Les gourmets et les chefs étoilés en raffolent !

La chaudrée aux petits poissons

La chaudrée est aux Charentais ce que la bouillabaisse est aux Provençaux ! Il s'agit d'une soupe de poisson aux pommes de terre, au vin blanc et à la crème. On utilise généralement des poissons de seconde catégorie ou des poissons trop petits pour être vendus. La chaudrée de seiches est très populaire à Oléron. Dans sa version fourasine (Fouras-les-Bains), elle est préparée avec des anguilles, des petites soles, des seiches, des pommes de terre et du vin blanc de pays.

La galette charentaise

Une petite place pour le dessert ? Laissez-vous tenter par une petite part de galette charentaise à l'angélique, un gâteau traditionnel de Charente-Maritime autrefois servi lors de grandes occasions comme les mariages, baptêmes, communions et fêtes de villages. Cette pâtisserie de l'île d'Oléron au beurre AOP Charente-Poitou peut être fourrée au caramel beurre salé, aux pruneaux, aux pommes, aux framboises, selon les envies. Doré à l'extérieur, ce gâteau sablé est à la fois friable et moelleux. Un vrai régal, dont la biscuiterie de la Cotinière s'est fait une spécialité.

La jonchée, le fromage des marais

Amateur de fromage ? Découvrez la jonchée, spécialité du Bassin de Marennes-Oléron. Il s'agit d'un fromage frais, caillé au lait de vache ou de brebis, égoutté et roulé dans des joncs. La jonchée est servie très fraîche, accompagnée de crème à l'essence d'amande, de fines herbes, de poivre et sel, ou encore de cognac. Ce fromage atypique peut aussi être servi en dessert avec des fruits frais, du sucre et un coulis de fruits rouges. Un fromage unique à découvrir sur les marchés d'Oléron et dans les supérettes de la région.

Le VRAI melon charentais

Cet été, goûtez au véritable melon charentais, cultivé avec amour par les maraîchers oléronais. On le reconnaît à sa forme bien ronde, son écorce vert jaune et ses stries plus foncées. Sa chair orange très juteuse, sucrée, et parfumée, en fait le fruit star de l'été ! On le retrouve sur les étals des marchés de l'île d'Oléron de juillet à septembre.

Publié le : mercredi 08/12/2021 - 16:02:00

Retour au Blog

 
Coup de coeur
Nouveauté 2021

Le mobil-home 3 chambres Privilège

Des lignes modernes et encore + de services

Faite une pause au printemps à Airotel Oléron

Détente, balade sur la plage, pêche à pied ou vélo

Oléron se découvre même au printemps

Saison 2022

Besoin de soleil ?

Réservez aujourd'hui vos prochaines vacances 2022

Rentrée équestre à Airotel Oléron

Reprise des cours d'équitation le 13 septembre !

- Le centre équestre fait sa rentée -

Equitation à Oléron

Le centre équestre Airotel Oléron vous accueille toute l'année sur l'île d'Oléron.