Tout savoir pour faire le tour de l'île d'Oléron à pied

Faire le tour de l'île d'Oléron à pied, c'est possible grâce au 100 km de sentiers et chemins côtiers qui longent le littoral. Randonnez avec nous durant 5 jours et respirez la liberté de notre île authentique, sauvage et lumineuse. Alors, prêt pour la grande évasion ? Tous à vos sacs à dos !

Tout savoir pour faire le tour de l'île d'Oléron à pied (5 jours)

BON À SAVOIR

Au large des côtes de Charente-Maritime, l'île d'Oléron est la plus grande île française métropolitaine après la Corse, avec une superficie de 175 km2. Son territoire, une longue bande de terre de 30 km de long sur 8 km de large, totalise environ 90 km de linéaire côtier à travers plages, forêts, marais et villages de caractère.

Il n'y a pas d'itinéraire "officiel" pour faire le tour complet de l'île d'Oléron, beaucoup de variantes sont possibles. On emprunte tantôt des sentiers de randonnées balisés, tantôt des petites routes, des pistes forestières, des chemins creux, parfois même directement sur la plage. Aussi, une carte IGN ou un GPS de randonnée est toujours utile pour se repérer plus facilement.

Accessible à tous les randonneurs, marcheurs occasionnels et familles avec enfants, le parcours ne présente aucune difficulté technique ou physique insurmontable, ni de dénivelés excessifs. Veillez cependant à adapter la longueur du parcours et le rythme des étapes selon que vous soyez bon marcheur ou promeneur du dimanche.

Pour vous aider, nous vous avons préparé un bel itinéraire pour faire le tour complet de l'île en 5 jours :

JOUR 1 / ÉTAPE 1 : Le Château d'Oléron > Saint Trojan

Situé à l'extrémité sud-est de l'île d'Oléron, Le Château-d'Oléron est un bon point de départ pour faire le tour de "la Lumineuse". C'est parti pour une première journée de randonnée pleine de découvertes, entre marais salants et cabanes d'ostréiculteurs.

Le sentier douanier longe la côte sur 2 km depuis le port du Château jusqu'au village d'Ors, apprécié des visiteurs pour ses cabanes colorées transformées en ateliers d'artistes et ses sites naturels protégés. Le chenal d'Ors est le plus long chenal ostréicole et un des plus beaux de l'île, avec vue sur le pont d'Oléron et l'ancien embarcadère d'Ors.

En passant par Grand-Village-Plage, on découvre le Port des Salines, site labellisé "Echappées Nature". À l'écart du flot touristique, un grand marais salant a été aménagé afin de faire découvrir la culture du sel aux curieux. On laisse derrière nous les sauniers pour rejoindre ensuite la jolie station balnéaire de Saint-Trojan-les-Bains.

  • Distance : 8 km, durée : 1h30

JOUR 2 / ÉTAPE 2 : Saint Trojan > La Cotinière

Laissez-vous guider par l'odeur des pins et de l'air marin ! Depuis le village de Saint-Trojan-les-Bains, les randonneurs s'offriront un bain de nature dans l'immense forêt de St-Trojan avant retrouver le sentier qui mène vers la pointe Sud de l'île et la baie de Gatseau. Loin des routes, des voitures et des parkings, le site est accessible uniquement à pied ou grâce P'tit Train de Saint-Trojan. On profite ici d'une vue panoramique sur le Pertuis de Maumusson, un petit bras de mer qui sépare l'île d'Oléron du continent. Attention, les courants puissants rendent la baignade périlleuse.

On remonte ensuite la côte sauvage en direction de La Cotinière. La côte ouest déroule un long ruban de plages sauvages et préservées que se partagent baigneurs, surfeurs et kiteux. Parmi les plus belles, on citera la plage de Vert-Bois à Dolus d'Oléron, la Remigeasse, La Perroche ou encore la plage de Matha, au sud du port de la Cotinière.

  • Distance : ≈ 13 km, durée : 2h30

JOUR 3 / ÉTAPE 3 : La Cotinière > Saint-Denis d'Oléron

Après avoir flâner sur les quais du port de pêche de La Cotinière, puis s'être plongé dans l'ambiance du marché de Victorine, on serre bien ses lacets et on part en direction de Saint-Denis d'Oléron. Depuis la Cotinière, comptez 4 heures de marche (18 km) pour rejoindre la pointe nord de l'île d'Oléron, "le bout du monde" comme l'appellent les locaux.

Tout au long de la balade, la Côte Sauvage nous dévoile ici encore des paysages sauvages et insolites et des lieux parfois méconnus des visiteurs comme la pointe de Chaucre et son écluse à poissons, les dunes de la Seulière ou encore le hameau de Domino, charmant village côtier blotti derrière sa petite montagne de sable.

  • Distance : ≈ 15 km, durée : 3h

JOUR 4 / ÉTAPE 4 : Saint-Denis d'Oléron > Boyardville

Pendant que les plus sportifs donnent du souffle en grimpant les 224 marches du phare de Chassiron, les autres continueront d'explorer la pointe Nord de l'île, où les falaises rocheuses offrent un décor inédit. Un chemin côtier descend vers les parcs à huîtres, les bouchots et les anciennes pêcheries en pierre qui se découvrent à marée basse.

La randonnée continue tranquillement vers La Brée-les-Bains, le petit port du Douhet, à Saint-Georges d'Oléron. Après quelques kilomètres (que l'on ne voit jamais passer), on arrive à l'orée de la forêt des Saumonards, en bordure du littoral, entre le hameau de Foulerot, Saint Georges d'Oléron et Boyardville. Pour se rafraîchir, on ne résiste pas à l'envie de se baigner sur la plage des Saumonards , face à l'île d'Aix et Fort Boyard, que l'on pourrait presque toucher du bout des doigts.

  • Distance : ≈ 15 km, durée : 3h

JOUR 5 / ÉTAPE 5 : Boyardville > Château d'Oléron

Depuis le port de Boyardville jusqu'à la citadelle Vauban du Château-d'Oléron, on emprunte la Route des Huîtres qui longe la côte Est de l'île d'Oléron. Le long du parcours, cinq kilomètres au milieu des marais, des chenaux et des claires ostréicoles, vous aurez de nombreuses occasions de goûter aux huîtres Marennes-Oléron dans les cabanes de dégustation qui occupent le paysage.

En chemin, il faudra absolument faire une halte sur le petit port de la Baudissière connu pour ses cabanes d'artistes qui bordent le chenal et la fameuse 3Terrasse de Mamelou3, où l'on mange les meilleures églades de moules de l'île d'Oléron. Pour les ornithologues amateurs, le site ostréicole de Fort-Royer est un passage obligé. Entre dunes, marais et salines, la réserve naturelle est un spot de choix pour l'observation des oiseaux nicheurs et migrateurs. Notre itinéraire nous ramène ensuite au Château-d'Oléron. Et voilà, la boucle est bouclée !

  • Distance : ≈ 12 km, durée : 2h20

CONSEILS AUX RANDONNEURS

Quand effectuer le tour de l'île d'Oléron ?

Nous vous conseillons le mois de mai et juin : les fleurs ont éclos à nouveau (rose trémière, genêts, armérie maritime...) et les paysages s'illuminent de nouvelles couleurs. Pour découvrir Oléron sous un jour plus sauvage, préférez les mois septembre et octobre. Dès lors, l'île est vidée de ses touristes.

Attention, certains sentiers ne sont praticables qu'à marée basse. Renseignez-vous sur les horaires et coefficients des marées lorsque vous randonnez le long des côtes oléronaises : www.maree.info

Quel équipement ?

Optez pour des chaussures de randonnée robustes pour marcher sur les sentiers accidentés et les rochers. L'été, n'oubliez pas vos lunettes de soleil, de la crème solaire et un chapeau. Hors saison, il est préférable d'avoir sur le dos un vêtement chaud et une veste imperméable en cas de pluie. Pour connaître les conditions météo à l'île d'Oléron : meteofrance.com

À mettre dans le sac à dos

Prévoyez de quoi vous restaurer en cas de petite fatigue (barres de céréales , fruits secs, noix, amandes...) et vous désaltérer lors de fortes chaleurs (2 à 3 litres d'eau par jour), un téléphone portable et une trousse de secours en cas d'urgence.

Les bonnes pratiques du randonneur

Utilisez le balisage et respectez les milieux naturels traversés, ne dérangez pas les animaux, ne piétinez pas la végétation, emportez tous vos déchets... (Consultez la Charte du randonneur pédestre de la FFRandonnée).

Comment sur l'île d'Oléron ?

Par la route depuis Paris : Suivre l'autoroute A10 – Sortie La Rochelle / Rochefort, puis suivre Surgères / Rochefort / île d'Oléron. Depuis Nantes : Suivre l'autoroute – Sortie La Rochelle, puis suivre Marans / La Rochelle / Rochefort / île d'Oléron. Depuis Bordeaux : Suivre l'autoroute A10 – Sortie 25 à Saintes, direction île d'Oléron. Le pont de l'île d'Oléron est gratuit.

Où dormir ?

Le bivouac à Oléron est difficile à envisager. Cependant, l'île propose un grand choix d'hébergements touristiques : camping, location de gîte, chambre d'hôte, hôtel... Pour une randonnée à la journée ou en itinérance, notre camping 4 étoiles sur l'île d'Oléron accueille les randonneurs désireux d'allier confort, calme et nature : mobil-home, chalet, tente, roulotte, bungalow...

Publié le : vendredi 18/03/2022 - 16:11:00

Retour au Blog

 
Coup de coeur
C'est décidé, je fais une pause à Airotel Oléron !

Avec les Airotel Days, je profite de

-20% sur mon séjour dès 3 nuits

Première édition de la fête du poney

Dimanche 22 mai c'est la fête du poney à Airotel Oléron

Faite une pause au printemps à Airotel Oléron

Détente, balade sur la plage, pêche à pied ou vélo

Oléron se découvre même au printemps

Saison 2022

Besoin de soleil ?

Réservez aujourd'hui vos prochaines vacances 2022

Equitation à Oléron

Le centre équestre Airotel Oléron vous accueille toute l'année sur l'île d'Oléron.